COEUR & ARTÈRES - 03/2015 - page 1

I
JOURNAL DE LA
LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE
DE L’UTILITÉ - OU DE LA FUTILITÉ –
DES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES
ARTICLE MÉDICAL
PROF. EM. PIERRE BLOCK
JOURNAL DE LA
LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE
03/2015
LE SYNDROME DU CŒUR BRISÉ
N'EXISTE PAS QUE DANS LES ROMANS À
L'EAU DE ROSE
La création d'un consortium international
regroupant 26 centres d'Europe et des Etats-
Unis a permis de récupérer au sein d'un registre
les données de 1.750 cas de cardiomyopathie
takotsubo.
En résulte la publication dans The New England
Journal of Medicine d'un article original détaillant
les caractéristiques cliniques, les critères
prédictifs et le pronostic de cette affection frappant
avec prédilection la gent féminine.
En dépit de l'attention qui lui est portée depuis
quelques années, nos connaissances restent
limitées en matière de cardiomyopathie takotsubo,
une variété d'insuffisance cardiaque aiguë qui se
manifeste grosso modo comme un infarctus aigu
du myocarde avec symptômes ischémiques, sus-
dénivellation du segment ST à l'ECG et élévation
des taux de troponine.
Ce nom bizarre s'explique par la description
initiale de l'affection au sein de la population
japonaise, mais elle a depuis été décrite en
Occident et il existe plusieurs synonymes
(cardiomyopathie aiguë cathécolergique ou
de stress, syndrome de ballonisation apicale
transitoire du ventricule gauche ou syndrome du
cœur brisé).
La femme est la principale victime
Sur les 1.750 cas répertoriés dans le registre entre
1998 et 2014, 90% concernent des femmes dont
l'âge moyen est de 67 ans.
Le diagnostic a été porté sur base de la présence
d'anomalies transitoires de la cinétique de la
paroi ventriculaire gauche s’étendant au-delà d'un
territoire coronaire déterminé, de l'apparition
d'anomalies à l’électrocardiogramme et de
concentrations de troponine augmentées. Il
fallait par ailleurs avoir éliminé le diagnostic de
phéochromocytome ou de myocardite et il ne
devait y avoir aucune preuve de l’existence d’un
syndrome coronarien aigu de type 1.
Les données d'un sous-groupe de 455 patients
atteints de cardiomyopathie takotsubo ont été
comparées à celles de 455 patients appariés
pour l'âge et le sexe ayant présenté un syndrome
coronarien aigu (SCA).
Le stress émotionnel remis en question
Environ les trois quarts des patients avaient
présenté des douleurs thoraciques évocatrices
d'infarctus, en revanche seulement un peu
plus d'un patient sur 4 (28%) avait rapporté un
déclencheur émotionnel alors qu'ils étaient 36% à
mettre en cause un facteur déclenchant d'origine
ARTICLE MÉDICAL
P 206097 | DÉPÔT BRUXELLES X
Exemplaire réservé au CORPS MÉDICAL
DR JEAN-CLAUDE LEMAIRE
I
III
IX
IV
���
SOMMAIRE
ARTICLE MÉDICAL
Syndrome du coeur brisé
ARTICLE MÉDICAL
Les femmes jeunes ne sont
pas à l'abri de l'infarctus
BRÈVES
ARTICLE MÉDICAL
L'influence des hormones
chez la femme
1 2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,...12
Powered by FlippingBook